La beauté d’une pelouse et le bien-être d’un gazon dépendent grandement du soin que vous leur apportez. L’une des meilleures solutions pour obtenir une pelouse en bonne santé, c’est de se servir d’une tondeuse performante et en bon état. La tondeuse est un outil de jardinage populaire, efficace et incontournable. Toutefois, elle demeure un outil sophistiqué, qui nécessite beaucoup d’entretien. Peu importe le type de tondeuse, la lame de la tondeuse demeure une pièce maîtresse, qui conditionne tout le travail de votre engin. Dans ces conditions, lorsqu’une lame est usée, il faut la changer. Il existe sur le marché, plusieurs lames de tondeuse, il est alors difficile de faire un choix. Quelle lame de tondeuse choisir ?

Le type de lame de tondeuse

Il existe trois types de lames de tondeuse. Chacun de ses modèles est doté d’une méthode de coupe qui lui est propre.Pour voir plus de détails allez sur le site web. Il vous revient donc, de choisir celle qui répond à vos objectifs. On distingue ainsi :

A lire aussi : Roses éternelles pour toutes les occasions : du mariage à la décoration d'événements

  • La lame soufflante : elle est parfaite si vous comptez ramasser les herbes une fois qu’elles sont coupées. Elle est équipée de petites ailettes au niveau de chaque extrémité. Ces ailettes entrainent un souffle durant la rotation, ce qui favorise la remontée des herbes coupées jusqu’au bac de ramassage.
  • La lame mulching : ce type de lame est aiguisé sur toute la longueur, ce qui lui permet de broyer les herbes, qui ne pourront pas être ramassées. Adaptée aux tondeuses autoportées, cette lame est vendue à un prix très abordable et vous permet d’obtenir un engrais naturel, pour nourrir votre sol.
  • La lame hydride : elle combine les lames soufflante et mulching. Ici, vous avez la possibilité de passer simplement d’un mode à un autre, c’est-à-dire ramasser ou broyer les herbes durant la même séance de tonte. Cependant, il va falloir utiliser un obturateur (bouchon) mulching, pour changer de mode.

Les caractéristiques de la lame de tondeuse 

Pour une tonte efficace, vous avez besoin d’une tondeuse performante. Pour ce faire, assurez-vous de choisir une lame de tondeuse adaptée à votre machine. Plusieurs marques mettent sur le marché, tout un tas de modèles de lame tondeuse, dont les caractéristiques diffèrent les unes des autres. Outre la longueur, la largeur et l’épaisseur de la lame de tondeuse, d’autres caractéristiques sont à prendre en compte. Il s’agit de :

Le matériau de la lame de tondeuse 

Quel que soit le type de lame de tondeuse que vous avez, sa qualité est primordiale. Ainsi, pour choisir une lame tondeuse, tenez compte du type de matériau utilisé pour sa fabrication, cela détermine son efficacité, sa durabilité et la possibilité de l’affûter. Il existe plusieurs matériaux :

Avez-vous vu cela : Base de vie de chantier : fonctionnement, utilité et choix

  • La lame en acier trempé : elle est lourde et efficace. Son affûtage dure longtemps. 
  • La lame en métal simple : elle n’est pas durable, s’affûte très souvent et se déforme facilement au bout de quelques utilisations.
  • La lame enrésine : sa légèreté et sa fragilité ne lui offrent pas une fiabilité. Il est impossible de l’affûter. 

La forme de la larme de tondeuse 

La forme de la lame de tondeuse que vous aurez choisie, définira sa capacité à tondre. Ainsi, pour une lame mulching, optez pour une lame à double face avec des ailettes de sustentation. Par contre la lame soufflante doit disposer des ailettes sur la lame, afin de favoriser le transport des débris vers le bac de ramassage. Cette forme de lame garantit non seulement la qualité et la rapidité du ramassage, mais également la réduction du bruit durant la tonte. Enfin, choisissez une lame de tondeuse avec des ergots à cisaillement ménagés, pour assurer la sécurité du moteur.