L’installation d’un climatiseur requiert une réflexion approfondie, en tenant compte de divers critères. Cela peut impliquer des travaux. Si certains modèles nécessitent une pose professionnelle, d’autres peuvent être installés par vous-même. Les climatiseurs, offrant une polyvalence allant du refroidissement à la réversibilité saisonnière, se divisent en systèmes splits avec unités intérieure et extérieure, ou monoblocs à installer à l’intérieur. Certaines installations requièrent l’expertise d’un professionnel. Par contre, d’autres peuvent être effectuées par des particuliers, sous réserve d’autorisations et de méthodes appropriées.

Choix de l’emplacement idéal pour votre climatiseur

La méthode d’installation d’un climatiseur varie en fonction du modèle choisi. Cependant, pour tous les modèles, il est important de les protéger contre les rayons du soleil, la chaleur excessive et les courants d’air. Optez pour une pièce spacieuse et évitez de placer le souffle d’air directement sur les personnes, par exemple près d’un lit ou d’un canapé. Vous verrez d’autres astuces sur la climatisation sur https://www.aem-renov.fr/

A découvrir également : Conseil de jardinage : La permaculture, une méthode durable pour votre jardin ?

Conseil sur l’installation d’un climatiseur

Les climatiseurs se classent en deux types : les systèmes splits à deux unités intérieure et extérieure, et les systèmes monoblocs à brancher simplement en intérieur.

L’installation des climatiseurs splits est plus complexe, car elle implique de fixer les deux unités. Commencez par l’unité intérieure transformant l’énergie en fraîcheur ou en chaleur réversible. Prévoyez des perçages pour les câbles à l’extérieur, où l’unité externe accumule l’énergie à transférer à l’unité intérieure via un câble frigorifique.

A voir aussi : Quelles sont les solutions pour les problèmes d'humidité dans une maison ?

Suivez ces étapes pour installer votre climatiseur :

  • Placez le support et percez le mur.
  • Passez le tuyau et le câble.
  • Fixez le tuyau et le compresseur.
  • Allumez le climatiseur et rebouchez les trous.

Pour un modèle monobloc, suivez des étapes similaires.

Recours à un professionnel 

Certains climatiseurs fixes, comme les modèles splits encastrés, exigent une installation professionnelle par un agréé de la marque, avec des coûts variables. Une TVA de 19,6% s’applique, contrairement aux pompes à chaleur réversible bénéficiant d’une TVA de 7% une fois installée par un professionnel. 

Les pompes air-eau peuvent obtenir un crédit d’impôt de 15%, les géothermiques de 26%. Par contre, les pompes air-air ne donnent pas droit à un crédit d’impôt, mais sont éligibles à la TVA réduite.

Les approbations requises pour la pose d’un climatiseur

Avant d’installer un climatiseur, qu’il soit split ou monobloc, il faudrait obtenir les autorisations requises. Si votre appareil comprend une unité extérieure, vous devez obtenir une autorisation de la mairie, et en l’absence de réponse après une demande, cela équivaut à un accord tacite. 

Les propriétaires de maisons individuelles et les locataires doivent également obtenir l’approbation du propriétaire du logement et de la copropriété, respectivement, pour effectuer l’installation.

En conclusion, l’installation d’un climatiseur nécessite une évaluation minutieuse de l’emplacement et du type de modèle. Les climatiseurs splits ou monoblocs offrent des options de refroidissement adaptées, nécessitant parfois l’assistance professionnelle. Avant de commencer, assurez-vous d’obtenir les approbations nécessaires pour une installation conforme.